LPA

Le fonctionnement de la LPA

Quelle est l’organisation interne de La Prévoyance des Avocats ?

Afin de minimiser ses coûts de fonctionnement, LPA a confié sa gestion du risque (encaissement des cotisations, paiement des prestations, gestion des difficultés) à un prestataire externe et remet régulièrement en concurrence ce gestionnaire par le biais d’appel d’offres. Depuis janvier 2014 Gras Savoye s’est vu confier la gestion de LPA.

Les risques sont quant à eux placés auprès des assureurs ou d’organismes mutualistes par le courtier captif de la profession, la Société de Courtage des Barreaux (SCB) qui négocie le contenu des garanties et veille à la mise en concurrence.

Quelle est la simplification essentielle apportée par LPA ?

En intervenant comme interlocuteur unique à chacun des trois niveaux de la prévoyance, LPA, en liaison avec la CNBF, centralise et coordonne les dossiers de chaque Avocat de A à Z.

1) Au niveau « National » :

En charge du régime national de prévoyance qui est identique pour tous les Avocats de Province et d’Outre Mer, LPA assure des prestations de prévoyance en complément de celles versées par la CNBF :

  • —Indemnités journalières pour les arrêts de travail inférieurs à 90 jours,
  • —Rente d’invalidité partielle
  • —Rente d’invalidité totale
  • —Forfait maternité
  • —Mi-temps thérapeutique

La cotisation au titre de ce régime national de prévoyance est prise en charge à 100% par les CARPA.

2) Au niveau « Barreau » :

En plus du régime national de prévoyance, LPA propose par des garanties complémentaires de prévoyance qui peuvent être souscrites librement par les Barreaux.

Moyennant une cotisation dont le taux profite des effets de la mutualisation, chaque Barreau peut faire choix de souscrire à des prestations plus importantes ou plus complètes qui profitent à tous les Avocats libéraux de son ressort.

Ces prestations complémentaires s’ajoutent aux prestations du régime national.

En choisissant LPA pour ses garanties complémentaires, le Barreau bénéficie des services du Guichet Unique et offre donc aux Avocats de son ressort une simplification maximale en termes de démarches et de constitution de dossier.

3) Au niveau « Avocat » :

Force est de constater que si les niveaux « National » et « Barreau » sont avantageux parce que financés par les CARPA, ils s’avèrent souvent insuffisants pour garantir pleinement un Avocat victime d’un accident de la vie.

A titre d’exemple : en cas d’arrêt de travail, un Avocat du Barreau de Toulouse percevra au titre des indemnités journalières une somme de 61 Euros (niveau « national ») et 30,12 Euros (niveau « Barreau de Toulouse ») soit une indemnité journalière de 91,12 Euros, ce qui représente une indemnité mensuelle de l’ordre de 2.733,60 Euros.

Cette somme sera bien souvent insuffisante pour assurer son train de vie et couvrir les frais de son cabinet alors que l’Avocat ne perçoit plus de revenus. Dès lors il se doit de se prémunir en s’adressant à LPA pour compléter son régime prévoyance.

En choisissant LPA, il disposera de deux avantages déterminants :

  • —Il va bénéficier des tarifs les plus justes puisque négociés par LPA pour l’ensemble des Avocats,
  • —Son dossier sera traité par un seul interlocuteur – le Guichet Unique- à tous les niveaux sans qu’il soit imposé de constituer un nouveau dossier s’il choisit un autre prestataire.

Conformément à la législation relative à la protection des données, nous vous informons que ce site utilise des cookies à des fins de statistiques. En cliquant sur le bouton 'Accepter', vous autorisez les services tiers que nous utilisons à éventuellement déposer un ou plusieurs cookies sur votre ordinateur. Pour en savoir plus, consultez nos mentions légales